ÉcoresponsabilitéLe guide complet pour réussir sa campagne de crowdfunding ou financement participatif
le-guide-complet-pour-reussir-sa-campagne-de-crowdfunding-ou-financement-participatif-laegger

Le guide complet pour réussir sa campagne de crowdfunding ou financement participatif

Sommaire :

Qu'est-ce-que le crowdfunding ?

Le crowdfunding est une technique qui vise à faire appel à un grand nombre de personnes, appelées les “contributeurs”, pour financer son projet. Ces contributeurs peuvent être des personnes proches, comme des personnes inconnues.

En échange de leur contribution, les contributeurs reçoivent une contrepartie qui est en général : une réduction, un service ou produit supplémentaire à moindre coût, voire offert.

Le crowdfunding a toujours existé chez les libraires, les artistes et même pour des projets de création d’entreprise pour lesquels les fondateurs ont dû faire appel à leur entourage pour récolter leurs premiers fonds.

Ce n’est qu’à partir des années 2010, que cette technique de financement s’est répandue avec l’apparition de nouvelles plateformes de crowdfunding.

Ces plateformes ont facilité la mise en relation entre les porteurs de projets et leurs acheteurs potentiels, appelés “communauté”. Elles ont également permis un cadrage légal.

Les avantages du crowdfunding

Le crowdfunding n’est pas une fin en soi !

Il est très utilisé par les porteurs de projets dans la phase de lancement d’entreprise notamment afin de récolter des fonds pour la fabrication d’un prototype ou pour obtenir un minimum de précommandes afin de lancer une fabrication très coûteuse qui en général dépasse les 7 000€.

Le crowdfunding sert également au porteur de projet :

A tester grandeur nature, leur produit en le confrontant à la communauté qu’ils visent et ce, sans prendre de risque financier et dans une durée limitée,

Comme outil de communication sur le web et de développement de communauté. En effet, une campagne de crowdfunding peut vous révéler auprès de grands médias TV, radio ou presse écrite, mais aussi auprès de nouveaux acheteurs et futurs partenaires d’affaires,

A booster le chiffre d’affaires de leur entreprise lors du lancement d’un nouveau produit, même si cette entreprise est déjà en activité depuis plusieurs années, grâce à l'effet de viralité du crowdfunding,

A prouver la viabilité de son projet auprès des banques et des investisseurs.

Les inconvénients du crowdfunding

Comme dans toutes solutions, il y a des avantages et des inconvénients. Rien n’est tout blanc ni tout noir.
Voici donc quelques inconvénients à prendre en compte avant de vous lancer à corps perdu dans une campagne de crowdfunding.

Inconvénient n°1 - Tout ou rien

En crowdfunding, c’est la politique du “tout ou rien” !

Si vous fixez un objectif de collecte de fonds ou de précommandes et que vous n’arrivez pas à l’atteindre, vous devrez rembourser tous les contributeurs, même s’il ne vous manquait que 1€ pour l’atteindre.

Cela peut également avoir un impact négatif sur votre crédibilité auprès des banques, investisseurs ou clients, car une campagne de crowdfunding reste à vie sur le net, que celle-ci ait fonctionné ou pas.

C’est la raison pour laquelle vous devez y réfléchir à deux fois avant de vous lancer, vous faire accompagner et la préparer correctement bien longtemps à l’avance.

Inconvénient n°2 - Contributions imposables

Contrairement aux dons, les contributions perçues sont imposables et doivent être déclarées telles que des commandes que vous auriez reçues sur votre propre boutique en ligne. Car oui, les contributions perçues sur une plateforme de crowdfunding sont du chiffre d’affaires à déclarer.

Devrez donc vous assurer de créer un statut juridique dans les 90 jours maximum après la campagne de crowdfunding, si cela n’a pas déjà été fait avant la campagne.

Inconvénient n°3 - Demande de l'endurance

Lancer une campagne de crowdfunding est épuisant moralement et physiquement, surtout quand le rythme d’accélère lors du lancement de la campagne.

 

Vous devez gérer le lancement sur la plateforme, la publicité sur les réseaux sociaux, les journalistes, continuer à communiquer avec les contributeurs, négocier avec votre fabriquant la quantité de produits à communiquer, continuer de ramener du monde sur votre page de campagne, etc.

 

Le stress est partout, même après la fin de la campagne car vous devez continuer de communiquer et rassurer les contributeurs qui attendent la livraison de leur commande durant 2 à 4 mois.

Mais pas d’inquiétude ! Nous aborderons ce point plus en détail dans la dernière partie de ce guide.

Inconvénient n°4 - Commissions des plateformes

Et non des moindres !

Afin de se rémunérer, les plateformes de crowdfunding vont vous prélever un certain pourcentage de commission sur vos ventes si vous réussissez à atteindre votre objectif de collecte ou précommande.

Cette commission est en moyenne de 10% sur votre chiffre d’affaires généré. Il faut donc la prévoir dans la détermination du montant de votre collecte.

Par exemple, si vous avez besoin de 10 000€ pour lancer votre première fabrication de tee-shirt, vous devrez non pas mettre un objectif de 10 000€ mais de 11 000€ (soit 10 000€ de fond + 10% de commission).

Inconvénient n°5 - Nécessite une communauté engagée

Sans communauté et sans un cercle proche engagés et prêts à contribuer à votre campagne, il est difficile de réussir sa campagne.
En effet, cela prend plus de temps et plus d’argent pour convaincre le grand public d’investir dans son projet.

C’est la raison pour laquelle la plupart des projets qui réussissent sont grâce à la communauté hyper engagée et au soutien de l’entourage du porteur de projet.

Donc plus tôt vous commencez à impliquer votre entourage et à partager votre projet au grand public sur les réseaux sociaux, plus vous mettez toutes les chances de votre côté !

Quelques chiffres clés sur le crowdfunding

Chiffres mis à jour le 21/09/2021

Le top 3 des plateformes de crowdfunding utilisées par les créateurs de marque à impact positif en France

Il existe des centaines de plateformes de crowdfunding en France et partout dans le monde, spécialisées dans l’immobilier, l’éco-responsabilité, l’éducation, les projets sociaux-culturels, les jeux vidéos, le monde de la tech, ect.).

Nous n’allons pas tous les lister, car ce qui nous intéresse ici, ce sont les plateformes qui sont les plus adaptées pour les créateurs de marque à impact positif en France.

ULULE est une plateforme de crowdfunding française qui a été créée en 2010 et dont le siège est situé à Paris.

Spécialisation(s) : Projets à impact positif (projets créatifs, associatifs ou entrepreneuriaux)

Taux de réussite : 79% de projets présentés sur ULULE ont réussi à atteindre leur objectif de financement en 2021.

Niveau d'accompagnement des porteurs de projet : Élevé (coaching individuel & formation certifiante)

Nombre de projets présentés depuis leur création : 55 325

Fonds collectés depuis leur création : 219 815 326€

Nombre d'utilisateurs sur la plateforme : 3 886 622

KISS KISS BANK BANK est une plateforme de crowdfunding française qui a été créée en 2009 et dont le siège est situé à Paris.

Spécialisation(s) : Projets à impact positif (projets créatifs, associatifs ou entrepreneuriaux)

Taux de réussite : 72% de projets présentés sur KISS KISS BANK BANK ont réussi à atteindre leur objectif de financement en 2021.

Niveau d'accompagnement des porteurs de projet : Moyen

Nombre de projets présentés depuis leur création : 34 694

Fonds collectés depuis leur création : 195 800 948€

Nombre d'utilisateurs sur la plateforme : 2 387 891

KICKSTARTER est une plateforme de crowdfunding américaine qui a été créée en 2009 et dont le siège est situé à New York.

Spécialisation(s) : Plateforme généraliste

Taux de réussite : 39,12% de projets présentés sur KICKSTARTER ont réussi à atteindre leur objectif de financement.

Niveau d'accompagnement des porteurs de projet : Faible

Nombre de projets présentés depuis leur création : 536 711

Fonds collectés depuis leur création : 6 129 159 287 $

Nombre d'utilisateurs sur la plateforme : 20 239 269

10 conseils stratégiques pour réussir votre campagne

Conseil n°1 - Préparer sa campagne de crowdfunding au moins 6 mois à l’avance

Le temps et l’anticipation sont vos meilleurs amis !

Préparer une campagne de crowdfunding ou de financement participatif ne s’improvise pas du jour au lendemain.

Une campagne de crowdfunding est composée de 3 phases :

Phase 1 - La préparation

Cette phase dure en moyenne 6 mois.

Phase 2 - Le lancement et la diffusion de la campagne

Cette phrase dure 40 jours en moyenne. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas dépasser les 40 jours de campagne afin de garder une bonne dynamique.

Phase 3 - L’après-campagne

Cette phase comprend la fabrication et la livraison de vos produits mais aussi toute la partie marketing & administratif (relations presse, création de statut, déclaration de chiffre d’affaires, communication auprès des contributeurs, …).

La phase de préparation d’une campagne de crowdfunding est la plus importante de tous, car c’est elle qui déterminera le succès ou l’échec de votre campagne.

Elle dure 6 mois en moyenne en fonction de la complexité du projet, de votre niveau de connaissance sur votre thématique, de vos fonds de départ et du temps disponible que vous pourrez consacrer à votre projet.

Il est certain, que si vous êtes salarié au moment de la préparation du projet et que vous n’avez que 2h par jour à consacrer à ce projet, ce n’est pas la même chose, que si vous êtes déjà Entrepreneur et que vous avez la possibilité de gérer votre emploi du temps comme vous le souhaitez.

Aussi cliché que cela puisse paraître, je vous parle en connaissance de cause, après avoir passé 2 ans à gérer mon side-projet de maroquinerie de luxe écoresponsable, tous les jours de 19h à 2h du matin, en parallèle de mon emploi en CDI où j’étais Chef de projet marketing digital & Traffic Manager dans une autre entreprise.

Moins vous aurez de fonds de départ et de connaissances sur la thématique de votre projet, plus il vous faudra du temps pour trouver les ressources, les informations et les contacts dont vous aurez besoin pour mener à bien ce projet.

Cette phase de préparation vous permettra :

de rechercher vos fabricants,

de fabriquer votre premier prototype avec les fabricants qui ont accepté de vous suivre dans cette aventure,

de créer votre communauté & communiquer autour de votre projet : présenter votre futur produit, expliquer qui vous êtes, quelle est votre mission, etc.,

de réaliser une enquête qualitative et quantitative auprès de votre cible & communauté,

d’ajuster les derniers détails suite aux retours de votre communauté,

de préparer votre pitch de vente pour votre vidéo de crowdfunding,

de créer votre site internet ou landing page,

de préparer votre dossier presse,

de démarcher des journalistes, entreprises et influenceurs partenaires,

de préparer votre page de vente sur la plateforme de crowdfunding que vous aurez choisie.

Conseil n°2 - Impliquer son premier cercle de relation

Dans une campagne de crowdfunding, vous serez amené(e) à faire appel à 3 cercles de relations et ce, dans l’ordre suivant :

Cercle 1 : Votre famille & vos amis (premiers jours de la diffusion de votre campagne)

Cercle 2 : Les amis de vos amis & connaissances (les 2 à 3 premières semaines de la diffusion de votre campagne)

Cercle 3 : Le grand public et les journalistes qui ne vous connaissent pas encore (lorsque vous aurez dépassé 50% de votre objectif)

Une communauté et des acheteurs, ça ne naît pas spontanément !

La réussite de votre campagne de crowdfunding dépend entre 30% et 50% de votre premier cercle de relation, car ce seront vos premiers acheteurs et ceux qui créeront la dynamique d’achats.

N’ayez pas peur de les impliquer en amont de votre lancement mais aussi, dès les premiers jours de votre lancement afin de récolter vos premières précommandes. Ils seront vos meilleurs porte-paroles et ceux qui inciteront les cercles 2 et 3 à faire de même.

Conseil n°3 - Choisir les bons réseaux sociaux pour bâtir sa communauté

Vous devez choisir le réseau social le plus adapté en fonction de la cible que vous visez. Privilégiez en premier lieu, le réseau social qui est le plus fréquenté par votre cible. Ne vous éparpillez pas sur 5 réseaux en même temps, de peur de diluer votre message et votre impact.

Voici donc une infographie récapitulative que nous avons réalisée pour vous aider à faire le bon choix de réseau social pour votre campagne de crowdfunding en fonction de votre cible de clientèle :

Conseil n°4 - Créer son site ou sa landing page à l’avance

Même si beaucoup d’entrepreneurs qui lancent leur projet en crowdfunding, le font dans le but de tester leur idée & leur produit sans avoir à trop dépenser, je vous conseille de créer un site ou une landing page au moins 3 mois avant le lancement de votre campagne.

Si vous êtes réticent au fait d’investir dans le développement d’un site, vous pouvez commencer par la création d’une landing page (c’est à dire une page de vente unique) qui en général vous coûtera 500€ en moyenne en comptant le prix de l’hébergement et les honoraires de l’agence ou du Copywriter qui la rédigera pour vous.

Il est important de créer un site ou une landing avant votre lancement afin de :

présenter votre projet,

mettre à disposition votre dossier presse 24h sur 24h pour des journalistes,

publier régulièrement du contenu sur votre futur projet dans le but d'attirer du trafic organique (SEO : atteindre gratuitement de futurs contributeurs via les moteurs de recherche tels que Google, Ecosia, Yahoo, Bing, ... )

surtout de récolter les adresses emails de vos futurs fans et contributeurs.

Cela vous permettra non seulement de créer une forte attente autour de votre projet mais aussi d’échanger plus efficacement avec eux & de recevoir leurs propositions d’amélioration.

L’objectif est de les impliquer en amont, pendant et en aval de votre campagne de crowdfunding.

Enfin, avoir un site ou une landing page vous permet de créer dans votre compte publicitaire Facebook Ads, une audience similaire à vos fans, déjà présents dans votre liste email (une Lookalike Audience) afin d’atteindre encore plus de personnes susceptibles d’être intéressées par votre projet.

Si vous souhaitez vous faire accompagner pour la création de votre futur site ou de votre landing page, réservez votre rendez-vous gratuit avec Lægger.

Nous serons ravis de contribuer à la réussite de votre projet entrepreneurial !

Conseil n°5 - Créer une vidéo de crowdfunding courte mais impactante

En communication, il est prouvé que nous retenons 30% de verbal et 70% de non verbal

C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de privilégier une vidéo de présentation, plutôt qu’une image afin de mettre toutes les chances de votre côté !

Aussi, sur une page de vente / page de projet crowdfunding, 80% des internautes ne regardent que la vidéo de pitch et ne s’attardent pas sur vos images et votre descriptif. Vous avez donc très peu de temps pour les convaincre à passer leur précommande.

A travers une vidéo dynamique, synthétique & sous-titrée de maximum 2 min, il vous sera beaucoup plus facile de communiquer vos valeurs, votre mission & vos émotions, tout en donnant envie aux internautes des réseaux sociaux, de visiter la page de vente de votre crowdfunding.

Le client pourra également plus facilement s’identifier à vous en tant que Fondateur/trice et se projeter dans l’utilisation de votre futur produit ou service.

Pour réaliser une vidéo de crowdfunding performante, vous devrez :

définir le lieu du tournage,

travailler votre script à la perfection en choisissant minutieusement vos mots en sachant que les 3 à 10 premières secondes sont les plus importantes pour tenir en haleine les internautes,

détailler avec précision chacune des scènes à l’écrit et si possible avec des images pour que tout soit clair pour l’ensemble de l’équipe le jour du tournage,

répéter votre script et vous entraîner à parler devant une caméra 15 minutes tous les jours 1 mois avant le tournage.

Et pour vous inspirer, voici la vidéo de crowdfunding réalisée par Laure BADIN, la Fondatrice de la marque de basket zéro déchet ZETA et qui a cartonné sur les réseaux sociaux en Septembre 2020 :

Allez encore plus loin en téléchargeant notre plan d’action gratuit :
“Lancer une campagne de crowdfunding qui cartonne »

Conseil n°6 - Définir un objectif réaliste de collecte de fonds ou de précommandes

Comme expliqué dans la première partie de ce guide, une campagne de crowdfunding est réussie lorsque celle-ci atteint son objectif ou la dépasse. Il existe 2 principaux types d’objectif :

 

  • L’objectif de collecte de fonds qui sert en général à financer votre premier stock, votre marketing ou recruter vos premiers collaborateurs.
  • L’objectif de précommandes qui lui, sert en général à atteindre un minimum de produits imposé par votre fabricant pour lancer la production (aussi appelé le MOQ : Minimum Order Quantity)
Peu importe votre objectif, nous vous conseillons de partir sur un objectif initial réaliste.
Partez sur le minimum vital dont vous avez besoin pour lancer votre projet ou fabrication, plutôt que sur votre somme ou quantité idéale.

L’idée est de dépasser l’objectif annoncé en moins d’une semaine afin de donner envie à plus de personnes de participer à votre collecte.
A savoir : Sur une plateforme telle qu’ ULULE, le pourcentage de dépassement d’un objectif d’une campagne est de 140% en moyenne.

Cela signifie que beaucoup de porteurs de projet, annoncent volontairement un objectif réaliste & peu ambitieux, pour par la suite atteindre leur vrai objectif : leur objectif idéal / rêvé !

Le risque est de partir sur un montant trop ambitieux, de ne pas réussir à l’atteindre et de se retrouver à rembourser tous ceux qui ont déjà contribué.

Lorsque vous fixez votre objectif, pensez également au coût des contreparties, aux taxes par rapport à votre statut juridique mais aussi à la commission de la plateforme de crowdfunding que vous aurez choisie (en moyenne 7% TTC de commission sur le chiffre d’affaires).

Afin de vous aider à mesurer la faisabilité votre objectif de crowdfunding ou de l’ajuster, voici d’autres données à prendre en compte :

La contribution moyenne sur une plateforme de crowdfunding est de 50€.
Si votre objectif est de récolter 10 000€ de fonds, dîtes-vous, qu’il vous faudra en moyenne 200 contributeurs (soit 10 000€ divisés par 50€). Demandez-vous si vous avez la capacité de convaincre 200 personnes (de votre premier et second cercle idéalement).

Le premier cercle d’un porteur de projet (c’est à dire famille et amis très proches), lui permet d’atteindre 30% de son objectif en moyenne. Si nous restons sur un besoin de 10 000€, demandez-vous si les personnes qui constituent votre premier cercle, peuvent contribuer à hauteur de 3000€ (soit 10 000€ * 30% provenant du premier cercle).

Le taux de conversion des abonnés Instagram en clients finaux est compris entre 1% et 10%.
Pour mesurer l’atteinte de votre objectif de collecte ou pré-commandes, nous vous conseillons de partir sur 2% qui est une moyenne de conversion en e-commerce.

Si vous avez 1 000 abonnés sur vos réseaux sociaux et qu’on part du principe que seulement 2% d’entre eux contribueront à votre campagne de crowdfunding, vous avez un potentiel de 20 contributeurs.

Demandez-vous si ce nombre d’abonnés sera suffisant pour la réussite de votre campagne.
Si la réponse est non, il vous faudra mettre en place un plan marketing axé sur différentes stratégies d’acquisition et de visibilité et prévoir un budget publicitaire pour attirer plus d’abonnés engagés.

Conseil n°7 - Définir des contreparties attrayantes

Lorsqu’on lance une campagne de crowdfunding, on doit également définir des contreparties pour remercier les contributeurs de nous avoir fait confiance les premiers. Les contreparties sont la clé de la conversion des internautes en contributeurs.

Voici donc quelques conseils pour bien les définir :

Généreuses & attrayantes, tout en restant proportionnelles au montant de la contribution financière de votre acheteur,

En lien avec votre projet & exclusives pour la campagne,

4 à 8 contreparties différentes ayant une valeur moyenne de : 5€ - 20€ - 30€ - 50€ puis 100€ ou plus pour les contributeurs plus généreux et en fonction du prix de votre produit ou service.

Vos contreparties peuvent être des réductions sur des lots de produits (par exemple : pour 2 sacs à main achetés durant les 3 premiers jours de la campagne, votre contributeur bénéficie d’une réduction de 50€), des produits ou services supplémentaires.

Conseil n°8 - Faire appel aux porteurs de voix pour décupler sa visibilité

Les porteurs de voix sont les experts, les stars, les médias, les influenceurs reconnus dans votre thématique.

Faire appel à eux pour relayer votre projet est primordial pour atteindre le 3ème cercle de relation, c’est-à-dire, le grand public qui ne vous connaît probablement pas encore.

Il est intéressant de les contacter en amont de votre campagne pour planifier votre partenariat ou une intervention sur leur réseaux sociaux ou site internet, mais de ne les activer que lorsque vous aurez franchi les 50% de votre objectif de collecte de fonds ou précommandes.

Pour se faire, vous pouvez :

Réaliser des lives et interviews avec des médias, journalistes et influenceurs locaux et/ou spécialisés dans votre thématique,

Demander aux influenceurs engagés dans votre thématique de parler de votre projet en story ou sur un post (gratuitement ou en leur versant une rémunération)

Demander à toutes vos parties prenantes de relayer votre campagne.

Conseil n°9 - Investir dans la publicité Facebook Ads en utilisant une audience “Lookalike”

Afin d’atteindre votre troisième cercle de relation & de contributeurs, n’hésitez pas à investir dans de la publicité lorsque vous aurez dépassé 50% de votre objectif.

Comme expliqué dans l’une des parties précédentes de ce guide, grâce aux emails que vous aurez récoltés sur votre site ou landing page, vous pourrez créer et diffuser votre vidéo de crowdfunding auprès d’une audience similaire à vos acheteurs.

 

Pour créer une audience « Lookalike » dans Facebook Ads, vous devrez disposer d’un Business Manager, puis créer une « Audience similaire » en y important votre base de données d’acheteurs au format CSV, afin que l’algorithme de Facebook identifie des points communs entre eux et cible des acheteurs similaires.

 

Pour apprendre à créer une « Lookalike audience », nous vous invitons à consulter l’article support de Facebook à ce sujet.

Conseil n°10 - Continuer à communiquer après la campagne

Dès lors que la campagne de crowdfunding se termine, il est important de continuer à communiquer avec vos contributeurs afin de maintenir le lien et surtout de les rassurer sur la bonne livraison des précommandes et contreparties.

Car on ne va pas se mentir, le délai de livraison d’une commande passée lors d’une campagne de crowdfunding est 400 fois supérieure à celle d’une commande passée sur un site e-commerce qui livre entre 24h et 72h.

Le délai de livraison d’un produit commandé en crowdfunding est de 2 à 4 mois.

Dans ce délai, il faut tenir compte du temps de mise en route de la production, du temps de fabrication de vos produits, du temps qu’il vous faut pour les recevoir et du temps qu’il faut aux contributeurs pour les recevoir à leur domicile.

Soyez sincère dès le début de la campagne sur les délais de livraison et surtout prévenez vos contributeurs si vous savez déjà que vous aurez plusieurs semaines, voire plusieurs mois de retard.

Continuez également à communiquer sur les réseaux sociaux pour remercier tous vos contributeurs et renvoyer tous ceux qui ont râté votre campagne, vers votre site pour passer commande ou juste laisser leur email pour être informés lorsque vous aurez de nouveau du stock.

Vous pouvez également rédiger un nouveau dossier presse sur la réussite de votre campagne et l’envoyer à des journalistes pour qu’ils puissent parler de vous dans les médias. Cela apportera encore plus de crédibilité auprès de vos futurs clients mais aussi des banquiers et futurs investisseurs.

N’hésitez pas à mettre sur votre site le lien vers votre campagne de crowdfunding et tous vos passages dans les médias 🙂

Téléchargez votre plan d’action gratuit de 40 pages “Lancer une campagne de crowdfunding qui cartonne"

Le sommaire du workbook :

Partie 1 – Présentation générale 

Partie 2 – 10 conseils bonus pour réussir sa campagne de crowdfunding

Partie 3 – La structure d’une page de vente de crowdfunding qui convertit

Partie 4 – Comment rédiger un bon dossier presse

Partie 5 – Aller encore plus loin : création de site, shooting photo, identité de marque, etc.

Allez encore plus loin en téléchargeant notre plan d’action gratuit :
“Lancer une campagne de crowdfunding qui cartonne »
Written by

Experte en management de projets digitaux depuis 5 ans et en entrepreneuriat depuis 8 ans, Vanessa lance sa première entreprise à l'âge de 15 ans. Elle est aujourd'hui la CEO de l'agence digitale Lægger & la Créatrice du podcast Ascension. Elle partage ses expériences entrepreneuriales & accompagne les créateurs d'entreprise à impact positif dans leur phase d'amorçage et de croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un projet en tête ?

Réservez votre rendez-vous découverte en visioconférence ou par téléphone !

 

BUREAUX
Allée des bouvreuils – 42510 NERVIEUX

TÉLÉPHONE
04 77 26 91 24

EMAIL
info@laegger.com

RÉSEAUX SOCIAUX