Se fixer un objectif & réussir à l’atteindre

Se fixer des objectifs est essentiel pour réussir à atteindre la vie de nos rêves.

 

Ils font partie intégrante de notre vie que ce soit dans notre vie personnelle ou professionnelle.

 

J’ai voulu faire cet épisode au tout début d’année car énormément de personnes émettent de bonnes résolutions mais très peu les tiennent.

 

Je n’ai jamais vraiment compris le principe des bonnes résolutions.

 

Lorsqu’on me demande quelles sont mes bonnes résolutions pour cette année ? Je réponds toujours, je n’en ai pas ! Pourquoi attendre le 1er janvier de chaque année pour décider de changer de vie ?

 

Contrairement aux bonnes résolutions classiques, un objectif va vous permettre de mesurer votre avancée, de mettre en place un plan d’action pour y arriver et surtout de faire des ajustements en cours de route pour parvenir à l’atteindre.

 

Sans objectif, ça reste un rêve !

 

Aujourd’hui, dans ce premier épisode de l’année 2022, je vous partage plusieurs astuces pour bien définir vos objectifs et réussir à les atteindre !

Apprendre à bien définir un objectif

Votre objectif doit être SMART, c’est à dire :

Spécifique

Mesurable

Atteignable

Réaliste

Temporel

 

Pour illustrer mes propos, je vais prendre 2 exemples de bonnes résolutions que l’on retrouve souvent chez la majorité des français :

1/ Vouloir perdre du poids,

2/ Vouloir changer de job.

Premier exemple

Je souhaite perdre du poids … N’est pas du tout un objectif. Cela reste un souhait, une bonne résolution.

Un objectif bien fixé serait plutôt :

Je souhaite perdre 10 kg, au 31 Mars 2022 en suivant un rééquilibrage cétogène et en prenant 1 coach sportif  pour les mercredis pendant 1h.

Cet objectif est spécifique car il parle de perte de poids et donc n’est pas généraliste.

Il est mesurable : 10 kg à perdre. Donc vous pourrez modifier votre évolution en vous pesant chaque semaine.

Atteignable : Car perdre 10 kg en 3 mois de façon général c’est possible à raison 3,3 kg par mois.

Réaliste : Le critère réaliste est souvent confondu avec le critère atteignable, parce que « réaliste » et « atteignable » signifient à peu près la même chose en français. Il s’agit ici d’évaluer la pertinence de votre objectif par rapport à votre situation personnelle. 

3,3 kg par mois est un objectif atteignable pour beaucoup de personnes, mais est-il réaliste pour autant dans VOTRE situation ?

Avez-vous les moyens financiers de payer un coach sportif 1 fois par semaine à 80€ de l’heure ?

Aurez-vous le temps avec 5 enfants à charge, 1 chien, 1 mari, 1 business en side-project et 1 emploi de salarié ?

 

Afin de savoir si un objectif est réaliste pour vous, voici les questions à vous poser à chaque fois :

– Est-ce que ces objectifs sont à ma portée ?

– Est-ce que je dispose des ressources financières et humaines nécessaires ?

– Est-ce que je dispose des compétences nécessaires ?

– Est-ce que j’ai assez de temps ?

Temporel : au 31 mars 2022, soit dans 3 mois, je veux avoir perdu ces 10 kg en trop. L’objectif est bien limité dans le temps.  Un objectif sans date de réalisation, reste un rêve ! Le fait qu’il soit limité dans le temps vous permettra de mettre un plan d’action.

Deuxième exemple

Je veux quitter mon job en 2022.

Ce n’est pas un objectif SMART, c’est à dire bien défini !

 

Un objectif SMART ce serait :

Je souhaite quitter mon job le 30 Juin 2022, en ayant lancé mon entreprise en side-project en tant que micro-entrepreneur à partir du 2 janvier 2022, pour tester mon idée de business et commencer à gérer 2000€ par mois de chiffres d’affaires.

 

Ces 2000€, je les épargnerai pour financer mon développement et payer mes factures après ma démission.

Réussir à atteindre n'importe quel objectif

Maintenant que vous avez réussi à vous fixer des objectifs, la question est :

Comment réussir à les atteindre coûte que coûte ?

Comment rester motiver ?

 

Voici quelques astuces qui m’aident à rester motivée toute l’année et à atteindre 98% de mes objectifs :

Astuce 1 : Décomposer son objectif principal en sous-objectifs

Décomposer votre objectif principal annuel en sous-objectifs, mensuel -> hebdomadaire -> puis journalier, permettra de ne pas vous décourager rapidement si l’objectif est très ambitieux et demande un travail fastidieux.

 

Et puisqu’il s’agit d’un podcast pour Entrepreneur, nous allons prendre l’exemple suivant :

 

Vous avez créé votre marque de maroquinerie en ligne de luxe & écoresponsable. Vous vendez vos sacs à l’unité à 1000€ et vous souhaitez atteindre 120 000€ de chiffre d’affaires au 31 décembre 2022.

 

Si vous n’avez jamais réalisé ce chiffre dans votre vie, il peut vous paraître très ambitieux, voir irréaliste.

 

Cependant, si vous le divisez en nombre de sacs à vendre à l’année, au mois, à la semaine et par jour, l’objectif deviendra tout de suite plus réaliste et atteignable.

 

Donc, Ok je veux faire 120 000€ de CA, cela signifie que je dois vendre :

 

Et là vos 120 000€ de CA deviennent tout de suite réalisables en vous disant, je dois réussir à vendre 2 à 3 sacs par semaine, c’est-à-dire convaincre seulement 2 à 3 clientes par semaine.

120 sacs cette année (soit 120 000€ de CA / 1000€ par sac)

10 sacs par mois (soit 120 sacs / 12 mois)

2 à 3 sacs par semaine (10 sacs par mois / 4 semaines)

Astuce 2 : Planifier ses sous-objectifs & suivre leur atteinte

Vous pouvez utiliser un fichier EXCEL noter vos objectifs au mois, à la semaine, à la journée avec une première colonne d’objectifs prévisionnels (en chiffre et en euros) et une deuxième colonne d’objectifs réalisés (en chiffre et en euros).

Cela vous permettra de suivre chaque jour, semaine et mois, le nombre d’actions que vous avez réalisées par rapport à celui que vous vous étiez fixé en début d’année.

 

Vous pouvez aussi utiliser un outil de planification et gestion de projet poussé tel que ASANA que j’utilise en interne pour mon business mais aussi celui de mes clients, qui vous permet non seulement de planifier vos objectifs, à l’année, au mois ou à la semaine, mais aussi :

de recevoir des alertes pour vous les rappeler et les mettre à jour chaque semaine,

d’exporter des rapports sur l’avancement de votre objectif,

d'attribuer des tâches aux membres de votre équipe et de suivre l'atteinte de l'objectif pour chaque membre.

Astuce 3 : Anticiper les obstacles

Tout prendra toujours plus de TEMPS, d’EFFORTS et d’ARGENT que prévu.

 

Lorsque je me fixe des objectifs, je pars du principe qu’il y aura toujours un obstacle ou un ralentissement en quelque part et donc l’atteinte de mon objectif mis en péril.

 

C’est la raison pour laquelle, je ne me fixe pas plus de 2 à 3 objectifs et que je prévois toujours des solutions et plans de secours.

 

Attention, je dis bien : JE CHANGE DE PLAN mais pas d’objectif et c’est ce qui fait la différence entre ceux qui réussissent et ceux qui échouent.

 

Ils vont jusqu’au bout, n’abandonnent jamais mais sont prêts à changer de plan pour y parvenir !

 

Pour ce faire, je vais lister tous les risques ou obstacles auxquels je pourrai faire face.

 

Je marque en face de chaque obstacle, au moins 1 solution pour l’éviter et au moins 1 solution pour le résoudre ou en diminuer les effets, si le mal est déjà fait.

 

Cela peut passer par :

  • l’embauche d’une personne pour résoudre ce problème,
  • la mise en place de systèmes informatiques plus sûrs,
  • mettre de côté une certaine somme d’argent pour financer le retard ou payer des dommages et intérêts 
  • mettre en place des critères de sélection de prestataire afin d’éviter un retard ou un désagrément dans la prestation, etc.

En ingénieur de projet, on appelle cela, les provisions pour risques.

Astuce 4 : Se féliciter et se récompenser à chaque grande étape

Et oui, pour tenir le coup, votre cerveau a besoin de signaux positifs qui lui montre que vous êtes sur la bonne voie et que c’est un plaisir pour vous de travailler à l’atteinte de cet objectif.

 

Effort = récompense

 

Cela peut être de vous faire un petit plaisir : restau, ciné, votre plat préféré, vous féliciter, le partager avec des amis, ou autre, à la fin d’un gros jalon, d’une grosse étape.

 

Chaque fois que vous vous attribuerez une récompense, votre corps libérera de la dopamine, ce qui créera un sentiment de plaisir. Votre cerveau en redemandera toujours plus et donc saura qu’il faudra fournir tel effort pour objectif telle récompense

 

Retenez que chaque pas, même le plus petit, est une victoire ! Ne vous sous-estimez jamais et ne baissez pas les bras.

Astuce 5 : Visualiser sa réussite & se projeter mentalement

Oui, vous projeter mentalement et visualiser la façon dont vous serez, comment vous vous sentirez, avec qui vous serez et qu’est ce que vous ferez lorsque cet objectif sera atteint, elle la meilleure façon d’arrêter de procrastiner.

 

Cela vous permettra de rester motiver et vous mettra dans un bon état d’esprit lorsque vous vous apprêterez à effectuer une action qui vous rapprochera de votre objectif.

 

C’est une technique énormément utilisée par les sportifs de haut niveau avant des compétitions qui se voient déjà remporter leur trophée.

 

C’est aussi une technique que j’utilise lorsque je dois faire face à une situation très challengeante pour moi dans, par exemple : faire des lives, faire une visio-conférence avec un gros client de plus de 10 000€, parler devant une centaine d’étudiants futurs entrepreneurs en école de Management à l’ECEMA, etc.

 

Je m’image déjà dans le lieu, en face de la personne, à quoi elle ressemble, ce que je ferai si ça se passe mal, etc.

 

Plus vous serez préparé.e à réussir, plus vous augmenterez les probabilités de réussir ! 

Le mot de la fin

Alors, récapitulons !

Pour réussir à atteindre n’importe quel objectif :

 

1. Vous devez bien le définir afin qu’il soit Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste pour vous et Temporel (c’est à dire limité raisonnablement dans le temps).

 

2. Vous devez le décomposer en sous objectifs annuel, mensuel, hebdomadaire puis journalier si possible.

 

3. Vous devez le planifier dans un outil ou sur un fichier Excel afin de suivre sa réalisation par rapport à ce que vous vous étiez fixé.

 

4. Vous devez anticiper les obstacles en les listant à l’avance et en mettant en place des solutions pour les éviter ou les résoudre si le mal est déjà fait.

 

5. Vous félicitez lorsque vous atteignez une grande étape ou un grand jalon sans oublier que chaque petit pas compte et que même si vous n’avez pas réussi à atteindre la grosse étape, au moins vous avez réaliser quelques pas vers cette étape.

 

6. Vous projeter dans le futur en imaginant comment vous vous sentir et au combien vous serez fière de vous lorsque vous aurez atteindre votre objectif. 

 

Cela peut être, de ne plus avoir à stresser pour payer ses factures à la fin du mois, pouvoir voyage 1 fois par trimestre ou même reprendre confiance en vous grâce à ce nouveau physique que vous assumerez !

Si vous souhaitez vous faire accompagner pour la création de votre futur site ou de votre landing page, réservez votre rendez-vous gratuit avec Lægger.

Nous serons ravis de contribuer à la réussite de votre projet entrepreneurial !

Written by

Experte en management de projets digitaux depuis 5 ans et en entrepreneuriat depuis 10 ans, Vanessa lance sa première entreprise à l'âge de 15 ans.Elle est aujourd'hui la CEO de Lægger, la plateforme de création de marque à impact positif & la Créatrice du podcast Ascension.Elle partage ses expériences entrepreneuriales & accompagne les créateurs d'entreprise à impact positif dans leur phase d'amorçage et de croissance.

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’agence & l’incubateur des startups à impact

Un projet en tête ?

 

BUREAUX
Lægger
Allée des bouvreuils,
42510 Nervieux (France)

RÉSEAUX SOCIAUX